tous les articles

Les langues et la motricité comme axes du développement

Découvrir l’Anglais dès l’âge de 4 ans !

Au Lycée Français de Bilbao, école à vocation internationale, acquérir des compétences linguistiques dans plusieurs langues: cela fait partie de nos priorités !

Dans cette optique, dès l’âge de 4 ans, nos élèves débutent l’anglais avec des activités très ludiques mais très efficaces, tout en poursuivant l’apprentissage du français et de l’espagnol. Ils bénéficient d’interventions d’une professeure spécialisée dans l’enseignement de l’Anglais. C’est le début d’un véritable parcours linguistique qui prend forme. En effet, à partir du CP, l’Euskera sera introduit, et les élèves pourront même pratiquer une 5ème langue (l’Allemand) à partir de la 4ème !

A la sortie du Lycée, nos élèves seront ainsi certifiés dans plusieurs langues et pourront poursuivre leurs études avec un atout supplémentaire. 

Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique

En maternelle, le développement moteur des élèves participe grandement à leur développement cognitif. Pour cette raison, nos élèves pratiquent une activité physique tous les jours: parcours de motricité, danse, jeux collectifs…

Au Lycée Français de Bilbao, des espaces  privilégiés sont aménagés à cet effet. Les élèves prennent du plaisir à agir, découvrent leurs possibilités corporelles et sont valorisés dans leurs réussites. 

Les enseignants les encouragent à nommer les actions, les activités vécues, les objets utilisés. Ils expriment leur ressenti par le geste, la parole ou encore le dessin. 

Tout ceci contribue à développer, tout naturellement, leur capacité d’expression en situation.    

C’est comment découvrir le monde à 3 ans?

À trois ans, une école internationale comme le Lycée Français de Bilbao, permet aux élèves d’ouvrir le regard vers la découverte d’un monde merveilleux en plusieurs langues. 

C’est ainsi que nos élèves évoluent, manipulent et découvrent le fonctionnement de leur environnement.

À l’âge de 3 ans, les classes en doublette rassurent les élèves et nous permettent de continuer à travailler le bilinguisme de manière très naturelle. 

Nous mettons en place des projets pédagogiques de qualité et profitons du cadre naturel de l’établissement pour nourrir la curiosité des enfants. 

Le développement de l’autonomie personnelle est aussi une de nos priorités; des rituels sont mis en place pour que tous les enfants apprennent, à leur rythme, à ranger, manger ou s’habiller seuls.

Comment se fait la magie de la doublette?

Au Lycée Français de Bilbao, nous développons le plurilinguisme en prenant appui sur un outil presque magique: la doublette ! 

Nos deux spécialistes de langues interviennent ensemble en classe travaillant le même objectif pédagogique sur des thématiques communes.

Par exemple, ce projet sur les émotions nous permet de travailler, dans les deux langues, un aspect primordial dans le développement de l’enfant: l’expression et la gestion de ses sentiments .

En effet, nous savons, aujourd’hui, qu’un enfant apprend mieux s’il est capable de bien gérer ses émotions. Aborder cette thématique dès le plus jeune âge permet de former un futur adulte en harmonie avec lui-même !

Aray, Olivia Et Sol (2 Ans) Nous Font Découvrir Leur Journée En TPS.

La classe est minutieusement préparée chaque jour pour accueillir nos élèves dans des ateliers de libre expression favorisant les interactions et où le jeu a une place centrale.

Ensuite, différents ateliers alliant  manipulation, expérimentation et langage sont proposés par groupe réduit. Au programme: découverte sensorielle, exploration du monde, de la matière et des objets, constitution d’un premier répertoire graphique, repérage dans le temps et l’espace, découverte des formes et des grandeurs. 

Comme notre objectif est un épanouissement complet de l’enfant, nous prenons soin de proposer tous les jours à nos élèves des séances de motricité adaptées à leurs besoins; tout comme une alimentation de qualité cuisinée sur place et des moments de repos indispensables à cet âge.

Progressivement, ils acquièrent une autonomie suffisante pour s’habiller, manger, passer aux toilettes et ranger le matériel utilisé tout seuls… comme des GRANDS !!!

L’école maternelle “à la française”: l’école de l’épanouissement, du vivre ensemble.

L’école maternelle française, reconnue internationalement depuis des décennies, accorde une place centrale au langage et à l’épanouissement du jeune enfant.

C’est un lieu où on apprend ensemble pour vivre ensemble. Au travers les diverses activités proposées par les enseignant-e-s, actions, manipulations, sensations et imaginaire interagissent au quotidien. 

Au Lycée Français de Bilbao, nous accueillons les enfants à partir de l’âge de 2 ans. Nous accordons une importance particulière à la qualité de l’accueil pour mettre en confiance nos jeunes élèves. Chaque enseignant(e) est accompagné(e) d’une ASEM (assistante maternelle). A plusieurs reprises dans la semaine, un(e) deuxième enseignant(e) intervient en “doublette” et s’exprime en langue espagnole. L’anglais, quant à lui, est introduit à partir de la moyenne section (4 ans) à partir d’activités courtes et ludiques. 

La communication avec les parents est régulière et permet une collaboration fructueuse pour garantir la réussite de chaque élève.

Bonnes fêtes

Nous y voilà enfin!!!!

Plusieurs jours de repos bien mérités s’offrent à nous…

L’ensemble de l’équipe éducative du Lycée Français de Bilbao s’associe à Mme La Proviseure

pour vous remercier pour votre aide et soutien pendant ce premier trimestre.

Nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année

Laïcité

Après avoir rendu hommage à Samuel Paty, poursuite des actions initiées par nos équipes pédagogiques autour de la liberté d’expression en ce mercredi 9 décembre, journée de la laïcité en France. 
Très bel engagement de notre jeunesse au nom des libertés autour de nos trois arbres, porteurs de leurs fruits des libertés, d’avenir et d’espoir !

Interview des représentants des élèves

Quelles ont été vos motivations pour vous présenter en tant que représentant des élèves au conseil d’établissement ou au conseil de discipline?

Anne Cuevas: Mes motivations pour me présenter en tant que représentante des élèves au conseil d’établissement ont été nombreuses. Je voulais faire remonter les questions et les besoins des élèves. Essayer de faire du lycée un lieu plus agréable pour tous et essayer que même les idées des plus petits soient prises en compte.

Guillermo Calvo: Sachant que cette année 2020 et plutôt spéciale et la dernière année de ma scolarité, j’ai voulu représenter les élèves au conseil d’établissement en aidant Anne Cuevas parce que j’ai envie d’améliorer l’école où j’ai passé presque 15 ans, et laisser l’école en sachant que nous l’avons changé pour de bon.

Avez vous eu pris d´autres responsabilités au sein de l’établissement durant votre scolarité?

Anne Cuevas: Au sein de ma scolarité, j’ai été d’autres années délégué de classe, j’ai participé à la journée du sport pour encadrer les élèves et je suis au CVLCE (Comité de Vie Lycéenne Collégienne et Élémentaire) et j’ai participé à PALMUN l’année dernière.

Guillermo Calvo: Oui, précédemment j’ai remporté les élections pour être délégué de classe et l’année dernière, en première, j’étais délégué suppléant du conseil d’établissement.

Pouvez-vous partager votre expérience.

Anne Cuevas: J’ai beaucoup aimé être au CVLCE puisqu’on a eu la possibilité de faire de nombreux projets comme le recyclage des mégots, l’aménagement de la cour au lycée et de travailler et collaborer avec d’autres lycées de l’Académie de Toulouse.

Guillermo Calvo: Comme délégué de classe, je n’ai jamais eu aucun problème, j’ai appris à représenter mes compagnons lors du conseil de classe ou devant les profs. Et lors du conseil d’établissement, je n’ai pas eu la chance d’y participer puisque la déléguée titulaire était disponible lors des conseils.

Que vous apportent ces expériences dans votre parcours scolarité, dans votre vie personnelle ?

Anne Cuevas: Ces expériences dans mon parcours scolaire m’ont permis d’améliorer mon français, d’être plus à l’aise pour parler à l’oral et m’exprimer devant un public. De plus dans ma vie personnelle, cela m’a permis de connaître des personnes dans d’autres villes ou pays des lycées de france qui deviennent des vrais amis avec lesquels on partage des expériences inoubliables.

Guillermo Calvo: Je pense que ces expériences m’ont apporté plusieurs choses comme le fait de me sentir à l’aise quand je parle devant un groupe de personnes ou de commencer à m’engager dans la vie politique et démocratique.

Comment donneriez-vous envie aux autres élèves de s´engager ?

Anne Cuevas: Je leur dirai de ne pas avoir peur de s’engager et d’essayer. Leur dire que n’importe qui peut essayer d’être dans des comités. Pour les personnes les plus timides ce genre de comités vont les aider à prendre confiance en elles même. C’est une expérience enrichissante et qu’on n’oubliera jamais.

Guillermo Calvo: Les élèves devraient s’engager dans ce type d’actions puisque, même si nous pouvons penser que uniquement on va perdre son temps et que c’est inutile, en réalité nous pouvons aider à améliorer l’école et nous pouvons nous préparer pour un possible futur pas très lointain.

Merci à Anne et Guillermo pour leurs témoignages.

Visioconférence de M. Matthieu Lardière

Visioconférence de M. Matthieu Lardière

Conférence au lycée français de Bilbao : 1783-2020 : évolution des politiques publiques du patrimoine en France

Quelles sont les grandes étapes de la politique patrimoniale en France ?

Directeur du Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement de Saône-et-Loire, Matthieu Lardière est spécialiste du patrimoine architectural et travaille sur les problématiques de conservation et restauration du patrimoine.

Le mercredi 7 octobre, les élèves de terminale, de la spécialité « histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques », ont pu participer à une visio-conférence avec Matthieu Lardière.

 

Cette conférence est l’occasion de questionner les rapports entre l’histoire et le patrimoine, dans le cadre du programme de spécialité histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques de terminale sur l’évolution des politiques de protection du patrimoine en France.

Il s’agit de comprendre les évolutions des politiques publiques de gestion du patrimoine en France depuis le XVIIIᵉ siècle. Cette intervention est un moment privilégié pour développer les capacités d’analyse et de réflexion des élèves en montrant comment des institutions mais également une législation se mettent en place pour protéger et valoriser le patrimoine.

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información. ACEPTAR

Aviso de cookies